Cette petite encyclopédie du catch selon king-catch vous permettra d'en savoir plus sur les origines de ce sport-spectacle à travers le monde, et vous donnera également des informations sur ce qu'est le catch ainsi que les possibilités d'en voir à la télévision et les termes techniques utilisés pour ce sport-spectacle.

Les informations publiées dans la partie "Informations" de Catchland.com sont (c) et ne peuvent être reproduites sans notre autorisation préalable.

Sommaire


Historique du catch en Angleterre
Historique du catch aux Etats-Unis
Historique du catch au Japon

Le catch: définition et types de matches
Dictionnaire des termes du catch
Diffusion du catch à la télévision française

Un historique du catch en Amérique du Nord...

Les origines
Dans les années 1900, le catch, en Amérique du Nord, était régi par de multiples petites organisations locales sans interconnexions aucunes, et les catcheurs se déplaçaient de territoire en territoire pour faire évoluer leurs personnages.

Trois promotions ont alors émergé pour progressivement s'étendre sur plusieurs parties du continent américain: l'American Wrestling Association (AWA) dirigée par Verne Gagne et comprenant des catcheurs comme Sergent Slaughter, Curt Hennig ou Hulk Hogan; la World Class Championship Wrestling, dirigée par la famille Von Erich; et enfin, la National Wrestling Alliance (NWA), alliance de plusieurs organisations locales. Au coeur de la NWA, on trouvait la Capitol Wrestling Corporation, formée par Roderick McMahon et le catcheur Raymond Mondt, qui contrôlaient une grande partie des décisions internes de la NWA. Roderick McMahon sera par la suite remplacé par son fils, Vincent McMahon Sr, et Mondt lui enseignera l'art de travailler dans le milieu du catch.

L'essor de la WWWF et la naissance de la WWF
En janvier 1963. Vincent McMahon Sr, alors membre du comité de décision de la NWA, n'approuvait pas une décision de faire perdre le championnat de la NWA au catcheur "Nature Boy" Buddy Rogers. En signe de contestation, lui et Raymond Mondt quittent la NWA et fondent début 1963 la World Wide Wrestling Federation avec l'appui de la Capitol Wrestling Corporation, couronnant Buddy Rogers comme premier champion. Mais la première grande star de la WWWF fut Bruno Sammartino (ancien bodybuilder), reconnu pour son charisme et son physique. Sous l'ère McMahon Sr, l'autre grande star fut André The Giant, catcheur né en France et connu pour son physique colossal.

En 1979, la WWWF change de nom et devient la WWF, un changement sans réel impact sur la compagnie puisque les instances dirigeantes et les catcheurs sont conservés.


Vince McMahon Jr et Vince McMahon Sr

A la mort de Vince McMahon Sr en 1982, c'est son fils Vince McMahon Jr qui prend en charge la compagnie. Il avait préalablement racheté la Capitol Wrestling Corporation et fondé l'entreprise Titansports. Des changements radicaux furent décidés; auparavant, sous la direction du père, les catcheurs de la WWF pouvaient catcher contre ceux d'autres organisations (notamment la AWA et la NWA); cependant, le fils décida que ces organisations étaient sa compétition et décida, chose nouvelle, d'organiser des galas dans les territoires où opéraient les autres ligues. Ce faisant, McMahon brisa la règle selon laquelle chaque promotion opérait sur un territoire précis, et s'attira les foudres de nombreux promoteurs de catch. Parallèlement, Vince McMahon décida de publier des vidéos des galas de la WWF à travers sa maison d'éditions, Coliseum Video.

C'est grâce à la signature de Hulk Hogan, ancien catcheur de la AWA, que Vince McMahon a pu commencer à prendre la mainmise sur le catch nord-américain: Hogan était un catcheur très charismatique et qui bénéficiait d'une reconnaissance auprès du public (notamment pour son rôle dans le film Rocky III avec Sylvester Stallone). En janvier 1984, Hulk Hogan devient champion de la WWF et la WWF capitalisa sur la "Hulkamania" pour s'étendre et faire venir des gros noms du catch comme Rowdy Roddy Piper ou Greg "The Hammer" Valentine. McMahon décida en outre de caractériser chacun de ses catcheurs par un "gimmick" et fit venir des stars d'autres domaines (chanson, cinéma..) pour participer aux galas de la compagnie, comme par exemple Cindy Lauper ou Mr T. La WWF créa Wrestlemania en 1985 pour capitaliser sur la montée de la télévision à la carte: les années qui suivirent furent connues comme "l'âge d'or" de la WWF.

Le déclin de la WWF
Mais tout n'allait pas pour le mieux dans le meilleur des mondes. A partir de 1990, progressivement, les fans se désintéressent d'Hulk Hogan, et ce malgré les nouvelles stars que crée la WWF (Randy "Macho Man" Savage, Ultimate Warrior) et celui-ci quitte la compagnie en 1993. Pis, la WWF ternit sa réputation en étant mêlée à un trafic de stéroïdes et d'anabolisants, qui verra McMahon être obligé de passer en justice en 1994. La WWF ne parvient pas à regagner sa popularité passée malgré la création de stars comme Bret "Hitman" Hart ou Shawn Michaels.


Ted Turner

Pendant ce temps, la WCW (créée à partir d'une franchise de la NWA et d'une combinaison entre Jim Crockett Promotions et la Championship Wrestling de Georgie) profite de l'argent de son président Ted Turner, milliardaire américain, pour prendre son envol et rachète les contrats de grandes stars comme Hulk Hogan, Scott Hall et Kevin Nash, qui furent jadis des visages marquants à la WWF.

La guerre des lundis soirs
En septembre 1995, la WCW lance
Nitro, émission du lundi soir directement destinée à concurrencer Monday Night Raw que diffusait la WWF. Avec la création de la nWo, la WCW prend l'avantage sur sa rivale et obtient les meilleures audiences. La WWF réagit alors en changeant radicalement le ton de ses émissions, brisant le cliché des "gentils contre les méchants" et en développant des catcheurs plus en phase avec le monde actuel, comme "Stone Cold" Steve Austin ou The Rock. Le programme de la WWF, plus brutal et plus imaginatif, finit par reprendre le dessus côté audiences et la WCW ne se remettra jamais de cet échec. Parallèlement à Raw, la WWE lance une deuxième émission, Smackdown!, diffusée à heure de grande écoute aux Etats-Unis, qui obtient des audiences très satisfaisantes.

En mars 2001, la WCW est rachetée par la WWF et la guerre entre les deux compagnies est alors terminée. Avec la disparition d'autres compagnies comme la Extreme Championship Wrestling (ECW), la WWF prend le quasi-monopôle du catch en Amérique du Nord, malgré les alternatives proposées par des ligues comme la World Wrestling Allstars (WWA) ou la NWA-Total Nonstop Action, fondée par Jerry Jarrett en 2002. La WWF travaille également en association avec la Ohio Valley Wrestling (OVW) où s'entraînent les catcheurs qui plus tard apparaîtront à la WWF.

La "Brand Extension" de la WWE
En mars 2002, la WWF scindera ses catcheurs en deux. Se basant sur ses deux émissions-phare,
WWE Raw (diffusée le lundi soir aux Etats-Unis) et WWE Smackdown! (diffusée le vendredi soir aux Etats-Unis), la WWF affecte ses catcheurs sur l'une de ces deux émissions. Cela permettra dans l'avenir le développement d'événements distincts et de rivalités inter-émissions, chaque émission affirmant que ses catcheurs sont meilleurs que ceux de la concurrence.

En avril 2002, attaquée en justice par le WWF (World Wildlife Foundation) à propos de l'utilisation de ses initiales, la compagnie change alors de nom et devient la World Wrestling Entertainment (WWE) à compter de début mai 2002.

La WWE inaugure en 2005 un nouveau territoire de développement: la Deep South Wrestling (DSW), basée à McDonough en Géorgie (Etats-Unis). La DSW présente son premier gala le 1er Septembre 2005 et couronne Mike "The Miz" Mizanin comme son premier champion. Fin juin 2006, la WWE renouvelle une entente avec la Ultimate Pro Wrestling (UPW) afin de faire de la compagnie un terrain de recrutement pour les futurs catcheurs de la WWE.

Une troisième sous-division de la WWE
En 2005, suite à la publication d'un DVD sur l'histoire de l'ECW,
The Rise And Fall of ECW, la WWE met en place un gala commémoratif en l'honneur de l'ECW et de ses catcheurs. Le gala, du nom de ECW One Night Stand, remporte un succès considérable et le DVD sur l'ECW figure parmi les meilleures ventes de la WWE. Forte de ce succès, la WWE va mettre en place une troisième division, après Raw et Smackdown!. Cette division portera le nom d'ECW et une émission hebdomadaire débutera le 13 juin 2006, mettant en avant les catcheurs de cette division.